Nos coordonnées

1-1349 ch. de La Vernière,
L'Étang-du-Nord (Québec), G4T 3G1.

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone : 418-986-3083
Télécopieur : 418-986-4277

Liste d'envoi d'Arrimage - abonnementCalendrier culturel : quoi faire aux Îles?Devenez adepte d'Arrimage sur FacebookAbonnez-vous au fil de nouvelles RSS d'Arrimage

Recherche

c est seulement mon ombre

 


C'est seulement mon ombre, une oeuvre de Marie-Line Leblanc.

Puisées au questionnaire de Dany Laferrière qui a emprunté le sien au célèbre interrogatoire de Proust, voici 11 questions que nous avons posées à l'artiste Marie-Line Leblanc. Nous vous présentons cet entretien alors que se termine le 1er décembre, au Musée de la Mer, son exposition De la rêverie, et que l'on apprend sa nomination au concours des Éloizes dans la catégorie Artiste de l'Acadie du Québec.

1. De quoi avez-vous encore peur?

MLL. Je vis côte à côte avec la peur. Il faut avoir foi, écarter le jugement. Je n'ai pas peur au moment de créer. C'est après coup. Quand on crée, on le fait pour quelqu'un. On propose une réflexion, mais si personne ne participe, on échoue.

2. Vous réveillez-vous la nuit parce que vous avez une idée créatrice en tête ?

MLL. Si je me couche en pensant à quelque chose je ne pourrai plus dormir. Tout ce qui n'est pas écrit va me trotter dans la tête jusqu'à perdre le sommeil. En période de création intense, je dors avec un cahier tout près. Regarder un plafond, pour moi, c'est comme regarder un écran. Très inspirant. Le plafond suspendu de ma chambre chez mes parents, a reçu beaucoup, beaucoup d'idées...

3. Ressentez-vous de l'angoisse ou de l'excitation quand vous commencez à travailler sur un nouveau projet artistique?

MLL. Aucun des deux. Dans mon cas, il n'y a pas vraiment de nouveau projet. Ma création est un projet en continu. Mais il m'arrive de ressentir de l'excitation quand un projet devient concret. Une étape importante est la toute dernière minute. Parfois un geste spontané, qui donne pour résultat un bel accident. J'aime cet instant, cet état de grâce. Il faut oser même quand on ne peut pas justifier l'action, le geste.

4. Vous voyez-vous en chat ou en chien?

MLL. En chat. Pour son côté indépendant et contemplatif. Il est bien où il est. Il observe de sa place les choses très simples de la vie.

5. L'amour éteint-il la flamme créatrice chez vous ou l'allume-t-il?

MLL. Je vis avec un artiste. Deux créateurs ensemble, je pense que c'est idéal du moment qu'il y en a un des deux qui fasse à souper (rires). Et que ce soit clair (des rires, encore). Toutes les émotions sont bonnes pour créer. Je suis aussi nourrie par les saisons.

6. Vous rappelez-vous de vos rêves ou sont-ils trop flous?

MLL. Oui, je me rappelle mes rêves. Se rappeler comment on se sent, à l'intérieur de nos rêves c'est précieux. Vous savez, les rêves sont des petits films que l'on fait soi-même.

7. Votre saison préférée?

MLL. L'été. Pour pouvoir marcher pieds-nus. Et aussi pour cette sensation de partir en voyage même en restant ici.

8. Aimez-vous la contrainte?

MLL. Oui. Mais ça ne paraît pas! (rires). La contrainte me frustre, je ne l'accepte pas toujours docilement, nous sommes dans une relation amour-haine. Mais elle me réussit. Dans mon cas, s'il n'y a pas de contrainte, il n'y a pas de création. Le milieu universitaire vous habitue aux thèmes, aux échéances. Je m'en inspire en me donnant à moi-même des contraintes, des échéances. Je prépare des expositions, j'envoie mon dossier à un appel de candidature. Je me place en situation d'inconfort.

9. Êtes-vous paranoïaque ou complètement zen?

MLL. Pas paranoïaque. Je dirais stressée ou active. En création, je lis, je ramasse des documents, je n'arrête jamais. J'ai soif, il y a tellement de choses qui m'habitent. Dans ces conditions je ne peux pas être zen ou faire le vide. Il n'y a pas assez de temps dans la vie. C'est une perte de temps de faire le vide.

10. Un après-midi rêvé pour vous?

MLL. Marcher à New-York. C'est immense et complexe. J'y suis allée deux fois. Il y a tellement de choses à contempler. C'est une ville pour y faire le plein. Pour étancher la soif. Comment les gens peuvent vivre là? Naître et mourir? C'est une question à laquelle je ne peux pas répondre.

11. Êtes-vous oiseau de nuit ou du matin?

MLL. Oiseau du matin. J'aime l'énergie du matin. Le café. Je me lève très tôt. Passé 18 h je ne suis plus fonctionnelle.

Artiste-chercheuse Marie-Line Leblanc analyse, traduit et mixe les informations et les connaissances. Son travail se distingue par le croisement des modes d'expression hétérogènes qu'elle emploie. Bricolage informationnel, ses œuvres citent et combinent le langage savant, les lieux et ouvrages de la tradition madelinienne et les technologies de l'information pour établir de nouveaux dialogues entre les choses que nous tenons pour acquises. L'artiste s'empare de tout ce qui l'intéresse et en conçoit des univers.

Depuis plus de dix ans, l'artiste fait sa marque en arts visuels au Québec. Elle a accumulé une dizaine d'expositions en plus de collaborer avec l'Orchestre métropolitain de Montréal et le Fonds Casse-Noisette pour enfants des Grands ballets canadiens. Marie-Line Leblanc a fait des études en arts visuels et histoire de l'art à l'Université Concordia. Elle poursuit une Maitrise interdisciplinaire en arts à l'Université Laval. Elle est boursière du Fonds québécois de recherche en culture et société (2012) et du Conseil des arts et des lettres du Québec - CRÉGÎM en recherche et en création (2012) et récipiendaire de la bourse Émergence 2012, ainsi que de la reconnaissance jeunesse L'artistique 2013. Elle enseigne l'histoire de l'art et les arts visuels au Cégep des Îles.

Marie-Line Leblanc est née aux Îles-de-la-Madeleine en 1983.

Voyez d'autres sujets d'intérêt culturel en page d'accueil de ce site.

Pour plus de nouvelles...

Consultez les archives des nouvelles d'Arrimage, ou effectuez une recherche dans notre site.

Calendrier culturel

Juin 2019
D L Ma Me J V S
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

Quelques mots sur Arrimage

Arrimage, Corporation culturelle des Îles-de-la-Madeleine regroupe plus de 200 artistes, artisans et organisations autour du développement et de la promotion des arts et de la culture des Îles-de-la-Madeleine.

En savoir plus...

La culture qu'on sème (bannière)

Bannière : Fonds de développement culturel des Îles-de-la-Madeleine

Circuit des arts des Îles-de-la-Madeleine

 
haut de page

Logo : Gouvernement du Québec, partenaire d'Arrimage Logo : Municipalité des Îles-de-la-Madleine, partenaire d'Arrimage Logo : Tourisme Îles de la Madeleine, partenaire d'Arrimage

arrimage-im.qc.ca, site Web d'Arrimage, Corporation culturelle des Îles-de-la-Madeleine, tous droits réservés.

1-1349 ch. de La Vernière, L'Étang-du-Nord (Québec), G4T 3G1.
Téléphone : 418-986-3083. Télécopieur : 418-986-4277.
Nous écrire.